logo site
Arbre à palabres
Plus d’info - moins de pub

Acceptons-nous que quelques structures américaines privées : Google, Twitter, Facebook et d’autres grands médias détenus par une minorité de fortunés ajustent les proportions de ce qui doit arriver, ou non, jusqu’aux oreilles des citoyens ?

Franco, un dictateur au service de la finance
0 vote
Article mis en ligne le 23 octobre 2018
dernière modification le 24 octobre 2018
par Ni dieu ni maître
logo imprimer

Avant même le début du soulèvement militaire emmené par Franco contre la République espagnole, le dictateur avait reçu l’appui des milieux d’affaires. Les banques, les groupes, les familles riches ont investi dès le début du « Golpe ». Un pacte non écrit lie les deux parties.

Lire la suite sous
https://www.humanite.fr/franco-un-dictateur-au-service-de-la-finance-590980

Pour mémoire
Texaco (Venant de « Texa s Co mpany ») est le nom d’une compagnie pétrolière nord-américaine

Par ailleurs,
Le Général Franco devrait reposer bientôt en la cathédrale d’Almudena à Madrid


Forum
Commenter cet article